BAMAKOAfrique • Au moins un manifestant a été tué par balle au Mali vendredi. Le bilan provisoire fait également état d'une vingtaine de blessés, dont plusieurs d'entre eux par balle, selon un membre du personnel du Centre Gabriel Touré, l'hôpital du centre-ville de Bamako. Des bâtiments administratifs ont également été pris d'assaut, comme le siège de la Télévision nationale, l'ORTM, et l'Assemblée nationale. Et plusieurs personnes ont donc été arrêtées.