KINSHASAMonde • L'Iran "semble reculer" et le président des États-Unis s'en félicite. Si Donald Trump a annoncé des nouvelles sanctions contre Téhéran, il n'a pas évoqué de réponse militaire, et s'est même dit prêt à la paix, éloignant pour l'heure le spectre d'une escalade au Moyen-Orient.