Une personne est morte, plusieurs autres ont été blessés ainsi que des casses incendiés lors d’une dispute d’un champ à Dimbelenge dans la province du Kasaï Central.

Ce conflit de terre opposant les habitants des groupements Bakwa Ndaya et Bakwa Kanyinga a duré 5 jours (16 au 21 janvier).

Antoine Kanulambi, ministre provincial de l’Intérieur, a rassuré qu’une équipe composée des éléments des Forces armées de la RDC (FARDC) ainsi que la Police nationale congolaise (PNC) a été déployée sur terrain pour sécuriser la population et ses biens.

Elle a par ailleurs souligné que le calme est revenu à Dibelenge où les deux groupements Bakwa Kanyinga 1 et Bakwa Ndaya se disputent de l’appartenance d’une forêt.

La ministre provinciale de l’Intérieur a lancé un appel à promouvoir la paix et la cohésion et a aussi demandé à la population de regagner les villages.

Mme Antoinette Kanulambi a promis de faire une descente sur terrain pour palper du doigt les réalités sur terrain et a révélé que ce conflit n’est pas une histoire récente, mais qui date de plus de 7 ans.

Sylvie Meta(SM/BTT/PKF)