Le Chef de l’Etat Felix Antoine Tshisekedi a fustigé le « comportement pervers » de certains cadres de l’armée qui s’adonnent à des pratiques contraires à l’éthique et à la déontologie militaire. C’était le jeudi 12 mai au centre supérieur militaire de Ngaliema où il a présidé la cérémonie du lancement de travaux de séminaire sur l'éthique et la déontologie militaire.

Ce séminaire de deux jours vise à permettre aux officiers militaires de s’imprégner et d’intérioriser tous les préceptes qui fondent la discipline au sein des services de défense et de sécurité.

Le Chef de l’Etat a fait savoir que ce séminaire se veut un « haut cadre stratégique » pour une réflexion approfondie sur la discipline militaire. Il a dénoncé et fustigé publiquement le comportement pervers des certains cadres de l’armée qui s’adonnent à des pratiques contraires à l’éthique et à la déontologie militaire.

Il a en outre réaffirmé sa volonté de poursuivre la réforme au sein de l’armée et promis de ne lésiner sur les moyens pour une montée en puissance des FARDC.

Le commandant suprême des FARDC a révélé que jamais dans l’histoire de la RDC, l’armée nationale a reçu autant de moyens financiers. Il regrette que “les résultats ne sont pas proportionnels aux moyens mobilisés.”

Sylvie Meta

(SM/SNK/Yes)