Le ministre de l'Intégration régionale, Didier Mazenga a ouvert, ce jeudi 02 décembre 2021 à Pullman Hôtel Kinshasa, le séminaire sur la formation et l'orientation des parties prenantes multipartites sur le processus et avantages d'intégration régionale de la Sadc.

Ce séminaire qui se tient du 02 au 03 décembre est destiné aux acteurs non étatiques, aux membres de la société civile, aux membres de la Fec, conseils nationale des ONG de développement....avec comme objectif d'être outillés et formés sur le programme d'intégration régionale de la Sadc en Rdc.

Didier Mazenga a au cours de son allocution d'ouverture précisé que la mise en oeuvre de l'Afrique régionale au niveau des pays a été butée à plusieurs obstacles et défis dont le manque de liens entre le secrétariat de la Sadc et les structures de coordination des États membres.

Ainsi, a-t-il poursuivi, pour palier à cette situation, le programme renforcement des liens régionaux nationaux est déjà à sa phase de mise en oeuvre depuis le 04 août 2021 avec les projets de changement de trois secteurs qui sont : l'agriculture, la recherche scientifique et celui du comité national chargé de l'intégration régionale africaine.

Par ailleurs, le ministre de l'Intégration régionale a remercié le secrétariat technique exécutif de la Sadc d'avoir permis à la Rdc de devenir le 10 ème pays de l'espace australe à intégrer le Programme renforcement des liens régionaux nationaux (Snrl).

A savoir que ce séminaire sur la mise en oeuvre du programme Snrl est financé par le Giz et l'Union européenne.

Gisèle Tshijuka


(GTM/Yes)