Des combattants Maï-Maï, non autrement identifiés, ont pris d’assaut la position militaire basée à la barrière de Cujeki, située à une dizaine de kilomètres du centre-ville de Butembo. Après échange des tirs, trois soldats ont été tués et leurs armes récupérées par les assaillants, a précisé le chef de la chefferie de Bashu, Abdoul Kalemire III, cité par la radio okapi.

Aux petites heures de ce mercredi 24 novembre, un autre groupe des combattants a attaqué la position militaire récemment installée sur la colline Marungu au quartier Mukalangirwa dans ville de Butembo. Après environ une heure d’affrontements, un assaillant a été tué et plusieurs autres blessés, selon des sources militaires. L’armée promet de donner un bilan précis de ces affrontements.

Dido Nsapu


(DNK/Yes)