Le président du patronat congolais a été réélu jeudi 26 novembre par les membres du Conseil d’administration, pour la sixième fois, à l’unanimité face à ses deux concurrents Michel Sefu et Dieudonné Kasembo.

Dans son mot de circonstance, il a indiqué qu’il plaçait son mandat sous le signe de la continuité de combat qu’il mène depuis 15 ans qu’il est à la tête de la FEC. « Si j’ai décidé d’accepter à nouveau cette marque de confiance, c’est parce que dans le temps trouble que nous vivons, j’ai ressenti plus que jamais la nécessité de continuer à veiller aux destinées de notre grande fédération », a fait savoir le numéro un du patronat congolais.

Ce diplômé de l’Université Catholique de Louvain en Administration et gestion financière, Gestion des entreprises, Sciences du travail, Sciences économiques, va articuler ce nouveau mandat autour de cinq piliers en faveur du renforcement du tissu économique et d’une plus grande création de valeur ajoutée.

Théodore Ngangu


(TN/Yes)