Il est le seul à être interpellé parmi les trois membres du gouvernement qui est attendus : le Premier ministre Ilunga Ilunkamba, la ministre des Affaires étrangères Marie Tumba et le ministre de Décentralisation.

Ce dernier devra éclairer l’opinion à travers la Chambre basse sur l’installation de bourgmestre de Minembwe, sur l’objet de la mission, la présence de l’ambassadeur des USA en RDC à cette cérémonie et du ministre de la Défense.

Cette interpellation, qui a été initiée par le député Muhindo Nzangi, pourrait être transformée en une motion de défiance au cas où les réponses du patron de la Décentralisation sont jugées non convaincantes par l’initiateur de l’interpellation.

Entre temps, du côté de l’opposition et de la société civile, on exige la démission de Ruberwa  accusé de préparer l’expropriation de Minembwe au profit des Banyamulenge.

Théodore Ngangu


(TN/PKF)