Deux Congolais ont été blessés par couteau et un Mbororo grièvement blessé et sa moto saccagé lors de l’affrontement le jeudi 12 septembre au niveau du centre ville de Nyangara tout près du marché central.

Le coordonnateur de la société civile, Bienvenue Akumabo, a expliqué que tout est parti quand un Mbororo a blessé un Congolais par couteau. Les Congolais n’ont pas apprécié ce comportement et ils sont intervenus pour leur frère en tabassant le Mbororo incriminé et ont saccagé sa moto.

Bienvenue Akumabo a souligné que la présence des Mbororo dans ce coin de la province est un danger permanant, avant d’exprimer sa crainte de voir un jour les choses se terminer par un bain de sang.

Il a demandé au gouvernement central de s’impliquer enfin de trouver une solution à cette situation car leur crainte est permanant de voir un jour un bain de sang.

De son côté, le gouverneur de la province du Haut Uélé a donné raison au coordonnateur de la société civile et a déploré ce comportement qui doit interpeller tout le monde car cette situation devient inquiétante.

Il a, en outre, demandé un appui au gouvernement central pour stopper la présence des Mbororo dans ce coin de la province, avant d’ajouter que le pouvoir central devra les aider pour que les Mbororo soient de l’autre côté de la rive. «J’avais demandé au Mbororo de savoir quand est- ce qu’ils vont partir, ils m’avaient dit qu’ils attendent la saison sèche » a laissé entendre le gouverneur de la province du Haut-Uélé.

Sylvie Meta


(SM/SNK/Yes)