Aussitôt reconduit ministre national du Commerce extérieur, Jean-Lucien Bussa a interdit toute activité funéraire à la Foire Internationale de Kinshasa (Fikin).

Il a profité de cette occasion pour demander au comité de gestion de cette structure de remettre l’argent perçu auprès des familles qui devaient organiser les activités funéraires à la Foire Internationale de Kinshasa (Fikin).

De son côté le responsable de la Fikin, Eugène Bokopolo, a souligné que les frais payés par des familles pour pleurer les leurs servaient au fonctionnement de cette société.

La FIKIN est Située dans la commune de Limete dans la partie Est de la ville de Kinshasa, elle a été créée en 1969. En dehors de son caractère forain, la FIKIN a également un caractère commercial, industriel, agricole et de détente. Elle constitue à ce titre une source génératrice des recettes pour l’Etat congolais.

Signalons que la FIKIN est un lieu des manifestations internationales à caractère commercial, industriel, agricole et artisanal. Elle a été victime des deux évènements malheureux de deux pillages en 1991 puis en 1993. Elle n’existe plus que de nom, malgré des efforts fournis pour son maintien. Cinquante années plus tard, l’administration de la Fikin éprouve d’énormes difficultés pour son fonctionnement.

Sylvie Meta


(SM/GW/Yes)