La Chancellerie de l’ambassade de la Rdc à Washington est en état de délabrement. Les services ont été délocalisés dans un appartement d’un immeuble loué depuis plus de 20 ans par le gouvernement congolais. L’ambassadeur de la Rdc à Washington lui aussi ne vit pas dans sa résidence officielle.

C’est vers les années 1990 que le personnel de l’ambassade était obligé de quitter la chancellerie, car le bâtiment été devenu un danger pour tout le monde. Aujourd’hui, l’ambassadeur est locataire et le montant du loyer est à 15.000 dollars américains le mois.

Un ingénieur congolais à Washington a révélé que ce bâtiment est abandonné il y a de cela plus de 20 ans. Cet immeuble qui est situé dans la ville de Washington, au pays de l’oncle Sam, est en état de délabrement.

Il a en outre indiqué qu’un projet est en cours pour les travaux de réhabilitation de la chancellerie, mais la rénovation de la concession n’est pas accélérée.

Cet ingénieur congolais a souligné qu’une somme de 500 mille dollars avait été envoyée au mois d’avril pour la réhabilitation; mais vu que la maison était inhabitée, une détérioration se fait remarquer de temps en temps. Ils étaient obligés de dépenser 45 mille dollars dans les 500 mille envoyés pour rénover une fois de plus.

Il a par ailleurs laissé entendre qu’une balance de 148 mille dollars est restée mais n’est pas suffisante pour la réhabilitation de toute la Chancellerie.

Il a indiqué que, s’il y a la disponibilité d’argent, ils sont prêts à transformer la chancellerie en un bijou, pour que s'y déroule l’année prochaine la fête de l’indépendance.

Il a aussi fait savoir qu'il y a un autre projet pour entamer les travaux de la maison censée servir de résidence à Monsieur l'Ambassadeur, qui est aussi abandonnée et en état de délabrement. Située à sept minutes de la chancellerie, ce bijou avait intéressé Hillary Clinton. Deux millions et demi avaient été proposés à la Rdc pour les travaux de réhabilitation qui valent au moins 20 millions en bon état.

Sylvie Meta/MMC


(SM/TN/Yes)