Selon la même source, le Président est arrivé au territoire de Kalehe au village de Mukidja qui a connu le plus grand nombre de personnes disparues dans le naufrage de la pirogue motorisée.

S'adressant à la population de Kalehe, le Président de la République a annoncé certaines mesures : désormais aucun bateau ne devrait naviguer sans des bouées de sauvetage pour chaque passager. Le Président de la République en a remis 1000 au gouverneur de province, annonce la Présidence.

Félix-Antoine Tshisekedi a aussi annoncé la construction de 4 ports pour permettre aux grands bateaux d'accoster.

A moyen terme, le Chef de l'Etat a annoncé la réhabilitation de la route Goma-Kalehe-Bukavu.

Une enquête est diligentée pour faire la lumière sur ce drame qui a endeuillé plus de 140 familles.

Une surcharge qui endeuille un territoire

Le Président Félix-Antoine Tshisekedi est arrivé à Kalehe dans le Sud-Kivu pour consoler cette population meurtrie après ce naufrage.

Selon les premières informations reçues de l'administrateur du territoire Muamba Cibwabwa, l'embarcation venue de Goma transportait 49 personnes inscrites dans le manifeste et plusieurs marchandises.

C'est à l'escale du Village Katoto que l'embarcation a été surchargée du ciment, fer à béton, haricots et autres produits lourds. Plusieurs passagers clandestins y ont embarqué.

Le surpoids et les mauvaises conditions de navigation ont fait chavirer ce bateau de fabrication locale.

Selon la même source, 37 rescapés ont été recensés et 3 corps dépêchés le jour du drame.

Au moins 114 personnes manquent à l'appel, selon M.  Cibwabwa.

Au moment où le chef de l'Etat a accosté à Kalehe, 10 corps ont été trouvés au village rwandais de Wawa.

Radio Okapi


(BT/Yes)