La Police nationale congolaise a déploré les dérapages enregistrés lors du meeting de la coalition LAMUKA, du leader Martin Fayulu, organisé samedi dans la commune de N’Djili, indique un communiqué du commissaire provincial de la police, Kasongo Sylvano, parvenu dimanche à l’ACP.

Selon la source, la police a également déploré l’appel à la désobéissance civile lancé par certains organisateurs du meeting à leurs militants et le désordre qui en est suivi ainsi que la présence des mineurs parmi les participants au meeting et des insultes et provocations des militants qui entonnaient des chansons incitant à la haine ethnique.

Pour le commissaire provincial de la police, il y a eu violation des clauses issues d’une réunion avec les organisateurs dudit meeting tenue le vendredi 1er février, au cours de laquelle il avait été notamment convenu d’éviter des dérapages et que le meeting ne puisse se transformer en une marche ou caravane motorisée pour ne pas troubler l’ordre public.

Le commissariat provincial de la police ville de Kinshasa a félicité ses éléments affectés à cette manifestation pour leur professionnalisme, avant de mettre en garde la coalition Lamuka.

« Des tels dérapages ne seront plus tolérés dans l’avenir. Si des tels actes se répètent, la police usera des moyens légaux pour maintenir l’ordre public », a-t-il dit.

ACP 


(BT/Yes)