Le recteur honoraire de l'Université pédagogique nationale (UPN), le professeur Clémence Kasinga, vient d'enrichir la littérature congolaise avec quatre livres. Il s'agit, notamment, de «Herméneutique blanche, textes noirs de langue française», «Questions spéciales de littérature négro-africaine: considérations théoriques et approches de quelques œuvres », «Le discours politique dans l'œuvre romanesque de Sony LabouTansi» ainsi que «S'exprimer à l'oral et à l'écrit en langue française». Dans le premier ouvrage, le professeur Clémence Kasinga retrace les différentes étapes que la critique littéraire a connues chez les occidentaux depuis l'Antiquité et en Afrique depuis

le 19ème siècle. L'auteur s'est interrogé sur la nécessité d'une critique absolument africaine, nègre, noire pour analyser les œuvres négro-africaines dont son ouvrage tente de répondre. Il indique que les outils de la critique littéraire occidentale peuvent aider à analyser avec efficacité les ouvrages de la littérature africaine d'expression française. Les particularités des règles négro-africaines, notamment les expressions idiomatiques, ont retenu l'attention particulière de l'auteur pour saisir et universaliser ces règles négro-africaines. Le second ouvrage, intitulé «Questions spéciales de littérature négro-africaine considérations théoriques et approches de quelques œuvres», est destiné aux étudiants inscrits au Diplôme d'études supérieures (DES) ou Diplôme d'études approfondies (DEA) en lettres et sciences humaines. Cet ouvrage est une somme de diverses expériences vécues par l'auteur depuis sa carrière d'assistant jusqu'au grade de professeur ordinaire, présentée comme une théorie et une pratique de la vaste littérature négro-africaine.

Les questions demeurées pendantes au niveau de la théorie trouvent leurs réponses dans diverses applications où l'auteur analyse quelques phénomènes littéraires et quelques ouvrages. Dans le troisième ouvrage, intitulé «Le discours politique dans l'œuvre romanesque de Sony LabouTansi», l'auteur démontre comment l'École française, représentée par Claude Duchet, où la société du texte reflète la société réelle et où les personnages se meuvent des personnes identifiables dans la vie courante.

Il démontre, dans une méthode stylistique, dans l'optique du discours politique, le roman de Sony, dominé par la perspective de Jules Marouzeau où les procédés de style, les figures du discours répertoriés par les anciens et repris par Pierre Fontanier. Le dernier ouvrage intitulé «S'exprimer à l'oral et à l'écrit en langue française », se focalise sur toutes les filières et sur celles de deuxièmes années de graduat en sciences de l'information et de la communication. Il est destiné également à tout locuteur de langue française quel que soit son niveau et sa filière de formation. Cet ouvrage livre des informations et des secrets que la formation antérieure en langue française a négligés ou mal assurés et qu'on a mal assimilés soi-même, du fait que le français est une langue de grande culture et sa force réside dans les règles, les particularités, les emprunts, les néologismes.

ACP/Le Potentiel 


(DNK/Milor/Yes)