Le Dr Sofili a énuméré les différents symptômes de la dite maladie notamment la fièvre, la douleur hypogastrique (douleur au bas ventre), les leucorrhées abondantes (pertes blanches) avec une odeur fétide (odeur de poissons pourris).

Les facteurs de risque de l'endométrite du post partum, une complication survenant chez la femme après l'accouchement, sont les touchers vaginaux répétés pendant le travail d'accouchement, un travail d'accouchement prolongé, une hémorragie génitale importante après l'accouchement, le diabète sucré, le manque d'hygiène chez la femme et la rupture des membranes au-delà de 12 heures, a indiqué mercredi à l'ACP, le Dr Achille Bofill, médecin traitant à Emergency médical center dans la commune de Matete à Kinshasa.

L'endométrite du post partum, a- t-il expliqué, est caractérisée par l'infection et l'inflammation de l'endomètre qui est une muqueuse qui produit les règles chaque mois chez la femme. Le Dr Sofili a énuméré les différents symptômes de la dite maladie notamment la fièvre, la douleur hypogastrique (douleur au bas ventre), les leucorrhées abondantes (pertes blanches) avec une odeur fétide (odeur de poissons pourris). Cette complication salpingite avec obstruction des trompes entraîne la stérilité. Un traitement est vivement conseillé, a-t-il conclu.

ACP


(Milor/GTM/PKF)