Le président de l’'Ordre des médecins vétérinaires, Dr. Bruno Miteyo a exhorté les vétérinaires au professionnalisme et au respect des devoirs édictés par le code d'éthique et de déontologie, au cours d'un entretien à l'ACP. Dr. Bruno Miteyo qui s'est appesantie sur les zoonoses qu'il a définies comme des maladies se transmettant de l'animal à l'homme, a recommandé aux vétérinaires à veiller notamment à l'hygiène publique et la sécurité alimentaire.

A une question, il a fait savoir qu'en cas d'une épidémie humaine, il faut arrêter des mesures de diagnostic pour l'éradication de la propagation et de la contamination. Il a, à cet effet, indiqué que la propagation d'une épidémie comporte deux facteurs (interne et externe) liés à la zone géographique. Parmi les facteurs externes, il ya des éléments favorables à l'explosion des agents causaux de l'épidémie.

Il s'agit notamment de l'insuffisance d'hygiène et la mauvaise alimentation. Tandis que le mouvement des populations humaine et animale et les agents vecteurs des germes sont des facteurs externes. Dr Bruno Miteyo a aussi exprimé la nécessité de l'intervention des sociologues, des psychologues, des environnementalistes, des gouvernants dans la lutte pour l'éradication d'une épidémie.

ACP


(Milor/GTM/PKF)