L'onchocercose ou la cécité de rivière est une maladie capable de provoquer la cécité et d'endommager la peau, a expliqué le Dr lIunga Arnold, médecin traitant au centre de santé de Sanga Mamba dans la commune de Ngaliema à Kinshasa, au cours d'un entretien jeudi avec l'ACP. A en croire ce médecin, l'onchocercose est une maladie des yeux et de la peau causée par un vers filaire dont le nom scientifique est « Onchocerca volvulus ». Elle est transmise aux humains par la piqûre d'une petite mouche noire (une simulie). Ces mouches se reproduisent dans les cours d'eau agités, augmentant le risque de cécité chez les personnes vivant à proximité, d'où le nom usuel de "cécité de rivière". Le vers femelle adulte produit des milliers de larves microfilaires qui migrent dans la peau et les yeux.

La mort des microfilaires est très toxique pour la peau et les yeux, et provoque de- terribles démangeaisons cutanées et des manifestations oculaires, variées (lésions), a-t-il fait savoir. Après de multiples années d'exposition, des lésions conduisent à une cécité irréversible et à des lésions cutanées inesthétiques appelées parfois "peau de léopard « ou de »« lézard ».La présence de l'onchocercose est liée à la localisation des simulies qui sont naturellement retrouvées près discours d'eau agités en zone intertropicale. Toutefois, près de90% des cas surviennent en Afrique. La lutte contre le vecteur implique de tuer les larves des simulies vecteurs à l'aide des insecticides sûrs et sans danger pour l'environnement, a-t-il souligné.

ACP


(Milor/GTM/PKF)