Devant une immense foule de militants et sympathisants du Front commun pour le Congo (FCC), emballée par l’euphorie du soutien au dauphin de Joseph Kabila, Shadary a réussi à captiver leur attention afin de leur expliquer les grands axes de son programme électoral. Celui-ci vise, d’après lui, à assurer la dignité du peuple congolais et le développement de son pays, la Rd Congo.

En sa qualité de natif du Maniema, Shadary connaît les problèmes réels qui minent le vécu quotidien des habitants de cette province. Ses engagements électoraux pris devant eux concernent le développement de cette contrée. Ils portent notamment sur la relance du chemin de fer, la réhabilitation des routes de desserte agricole reliant les sept territoires, l’asphaltage de la voirie urbaine de Kindu, la lutte contre les violences sexuelles, la corruption et l’impunité.

« Votez pour moi afin que d’ici quelques jours, je devienne le cinquième président de la République démocratique du Congo », a – t – il sollicité auprès d’une population visiblement acquise à sa cause.

Ce joker du FCC a également appelé son électorat à voter massivement pour les candidats du de cette plateforme aux législatives tant nationales et que provinciales.

Les milliers de personnes ayant pris part à ce meeting électoral sont venues de sept territoires du Maniema, à savoir : Lubutu, Kabambare, Kahilo, Punia, Kibombo, Pangi et Kasongo. Et ce, sans oublier les trois communes de la ville de Kindu.

Les populations qui espèrent avoir, pour la première fois dans l’histoire de leur province, un de leurs fils être élu chef de l’Etat, ont pu écouter la première dame, Marie Olive Lembe Kabila qui leur a parlé des acquis de l’action de son époux, Joseph Kabila, à la tête du pays. Ce sont ces acquis que Emmanuel Ramazani Shadary devra consolider, une fois élu président de la République le 23 décembre prochain.

Comme à l’étape de Kisangani, la première Dame était en avant plan à la tribune centrale de Kindu pour accompagner le candidat numéro 13.

Emilie Mboyo/Zoom Eco 


(Yes)