Le président de la FEC, Albert Yuma Mulimbi l’a fait savoir lors de son dernier entretien avec le Premier ministre Bruno Tshibala, vendredi dernier, a appris l’ACP de la FEC mardi.

Profitant de son entretien avec le Premier ministre, le président Yuma a souligné que la RTL alourdit la structure des prix des biens et des services en RDC. Pour le président de la FEC, aucun résultat positif n’a été enregistré depuis l’instauration de cette redevance en 2012, alors qu’elle était censée être en vigueur pour une période de 2 ans.

Elle était instituée exclusivement pour le financement de la réhabilitation et de la mise en place des nouveaux projets ferroviaires de la SCTP SARL, a souligné M. Yuma.

Toutefois, il a déploré le fait que cette redevance continue à être payée huit ans après, sans  permettre la réalisation d’aucun projet. Selon le président de la FEC, cette mesure a été, non seulement illégalement prorogée, mais que son produit a été détourné de ses fins.

En réponse aux préoccupations exprimées par la FEC, le Premier Ministre a rassuré son interlocuteur de la  mise en place, par le gouvernement, d’une commission  pour régler définitivement cette question de la RTL, indique-t-on.

ACP 


(TN/Rei/Yes)