Selon le rapport publié le mercredi 7 novembre 2018 par l’organisation « Action Sociale pour la Promotion et la Défense des droits des Animaux (ASPDDA),  sur les 266 vaches emportées, 83 ont été récupérées par les éléments des Fardc, après les violents affrontements dans le Haut et Moyen plateau d’Uvira.

En effet, les autres bétails appartenant à la communauté Banyamulenge bafoliro ont été récupérés après une rançon exigée par les ravisseurs allant de 200 à 500 dollars américains, a déploré  Elysée Lukundera,  coordinateur d’ASPDDA.

Le rapport fait état également d’une hausse de taux des vaches emportées  au mois d’octobre dernier comparativement au mois de septembre. Une situation qui inquiète les éleveurs, dont certains ont décidé de vendre leurs bétails et d’autres de fuir leurs anciens sites d’élevage tel que Telekamagu et à ailleurs.

En ce qui concerne, l’organisation ASPDDA, cette dernière déplore la résurgence de nombre de cas de vol enregistré au mois d’octobre dernier. Son coordinateur vient de lancer un SOS à l’autorité territoriale, qu’il voudrait voir s’impliquer  pour que les forces de l’ordre soient déployées dans le site d’élevage, surtout en cette période de novembre et décembre, considérée comme une période des festivités.

Gisèle Mbuyi/MMC 


(GM/TN/Yes)