Un échantillon prélevé sur une personne décédée à Butembo s'est révélé positif à la maladie à virus Ebola, a-t-on appris du communiqué du ministère de la Santé publique. C'est le premier cas confirmé d’Ebola à Butembo. Il s'agit d'un contact de Beni qui avait refusé de coopérer avec les autorités sanitaires et qui s'était enfui à Butembo après être tombé malade.

Il est décédé à l'Hôpital Universitaire de Butembo. Le personnel de santé de l'hôpital, ayant déjà été formé- sur les mesures à prendre face à des cas suspects, ont respecté les mesures de protection individuelle. L'enterrement a été sécurisé.

Depuis plusieurs jours, une équipe de surveillance de la coordination s'était déjà installée à Butembo après avoir reçu l'information que plusieurs contacts vivant à Beni s'étaient déplacés à Butembo.

Le coordonnateur de la riposte, Dr Ndjoloko Tambwe Bathé, a voyagé à Butembo avec d'autres responsables de la coordination afin d'y mettre en place une équipe de riposte complète.


Ils ont également identifié les sites d'emplacement du laboratoire mobile et d'un nouveau CTE (le cinquième à ce jour). La vaccination des premiers contacts identifiés a également pu commencer.

Surveillance aux points d'entrée 

Le Programme national d'hygiène aux frontières (PNHF) a établi une cartographie de la mobilité de la population dans les zones touchées par l'épidémie en collaboration avec l'Organisation mondiale de l'immigration (OIM). Cette cartographie a permis d'identifier cinq axes prioritaires pour le renforcement de la surveillance aux points d'entrée.

Ces cinq axes prioritaires sont Mangin a - Kyanzaba - Mabalako; Mangina-Beni; Beni-Maboya-Butembo; Beni-Bunia/ Bunia-Kisangani; Beni-Kasindi. Concernant la vaccination, depuis le début, le 8 août 2018, 6343 personnes ont été vaccinées, dont 3 210 à Mabalako, 1856 à Beni, 1.067 à Maidima, 121 à Oicha, 70 à Katwa (Butembo) et 19 à Kinshasa.

Par rapport à la situation épidémiologique de la maladie à virus Ebola en date du 4 septembre 2018, au total, 127 cas de fièvre hémorragique ont été signalés dans la région, dont 96 confirmés et 31 probables. Quatre cas suspects sont en cours d'investigation. Trois nouveaux confirmés, dont un à Mabalako, un à Mandima et un à Butembo.

Les investigations ont révélé qu'un cas confirmé enregistré à Beni provenant de Kalunguta, une zone de santé rurale entre Beni et Butembo. Le cas est déjà guéri et a été déchargé du centre de traitement d'Ebola. Deux décès de cas confirmés, dont un à Beni et un à Butembo.

Lucie Ngasi/Le Potentiel 


(TN/TH/GW/Yes)