La coordinatrice de l'ONG « Femmes des médias pour la justice au Congo (FMJC) », Kenneth Enim Ampi, a appelé mardi à Kinshasa, les femmes à se ranger en ordre de bataille pour gagner suffisamment de place aux prochains scrutins qui s'annoncent à l'horizon, au cours d'un entretien 
avec l'ACP.

« Je pense que le moment est venu de miser sur les stratégies susceptibles de permettre aux femmes d'arracher des sièges dans les institutions de la République », a dit Mme Kenneth », réaffirmant l'engagement de sa structure de s'investir pour les droits et le devenir des femmes et des filles pour leur autonomisation et leur indépendance.

En ce qui concerne le processus électoral, Mme Ampi, a indiqué que sa structure compte apporter une contribution, mais toutefois, elle exige l'effectivité du quota de 30% accordé aux femmes dans les institutions publiques. L'apport des femmes dans la gestion de la chose publique est important dans la mesure où depuis l'indépendance, leur position s'est progressivement améliorée, a dit la coordonatrice de cette structure, soulignant qu'avec plus des femmes en politique, il y a lieu de changer la donne en faveur d'un développement intégral du pays.

ACP 


(GTM/TH/GW/Yes)