Une fois de plus, la République Démocratique du Congo a été représentée à la 2ème édition de la Grande Rencontre des Artistes Peintres Africains, (GRAPA) qui s’est tenue du 18 au 20 mai 2018, à la Galerie Ravenstein, à Bruxelles.

Neuf Congolais ont exposé leurs œuvres authentiques, philosophiques et subliminales (tableaux en peintures) et autres créations contemporaines de haute facture qui ont épaté le monde sur la terre des Colons.

La touche congolaise, à travers la peinture, a été impressionnante devant d’autres artistes de renom et prometteurs venus du Rwanda, Congo-Brazzaville, Zimbabwe, Côte d’Ivoire et Belgique. 

Parmi les artistes congolais en l’honneur, on a noté la participation de Tatiana Assily, Thérèse Ngalula, Moke Fils, Coco Vewenda, Patrick Madenge, Mufuki Mukuna, Claudy Khan, Kevin-Michel et Jospin Lohanga.

Au-delà de sa qualité d’exposant, signale-t-on, le peintre Claudy Khan a également présidé cette 2ème édition de GRAPA en qualité de parrain. Il succède à son concitoyen Mufuki Mukuna, qui a été le parrain de la 1ère saison.

Retenez aussi que Claudy Khan possède, depuis 2015, deux ateliers : l’un en République Démocratique du Congo natale, l’autre en France, à Paris.

Marquée par des Conférences et autres rencontres artistiques, la GRAPA est un rendez-vous annuel autour des Arts Afro. Née dans le sillage des néo évènements qui entendent faire de la place à l’expression artistique et culturelle de la diversité au cœur de la capitale européenne, la GRAPA fait la part belle aux artistes peintres et sculpteurs africains.

Son ultime mission consiste à offrir une vitrine aux artistes réputés et autres génies en herbe en vue de promouvoir et valoriser leur création sur la scène mondiale.

La GRAPA a été créée à l’initiative de Kevin-Michel, peintre Porto-Congolais qui se définit lui-même comme un artiste entrepreneur de la nouvelle génération. Formé à l’Ecole d’art à Kinshasa et à Bruxelles, il est un jeune homme pressé, doué de multiples talents (plasticien, vidéaste, photographe, designer, auteur, webmaster, etc.…).

Son ambition majeure  est d’offrir une autre visibilité aux artistes peintres africains ou inspirés par les valeurs du continent, sur le marché international de l’art contemporains et des biens et services culturels. Après le succès récolté aux deux précédentes éditions, Kevin-Michel songe déjà à une reproduction de l’évènement en Afrique.

Jordache Diala/La Prospérité


(BTT/PKF)