Le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et intégration régionale, Léonard She Okitundu, et le président duComité international de la Croix-Rouge (CICR), Peter Maurer, ont échangé mardi à Kinshasa, sur les priorités de l’assistance humanitaire en République Démocratique du Congo afin decibler les prochaines étapesD’interventions du CICR. Peter Maurer a fait savoir, àl’issue des échanges, qu'il est venu palper les réalités de la situation humanitaireen RDC et «  envisager avec lesautorités du pays une réponsecomparativement aux priorités dugouvernement en besoinsaux humanitaires étrangères humanitaires. «Le CICR entend adapter son assistance aux réalités sur le terrain et auxbesoins des personnesdéplacées», a-t-il dit, précisant quel’assistance aux déplacésconcerne la facilitation du retourdes déplacés dans leurs milieuxd`origine respectifs.Selon le président du CICR, 2018 étant une année cruciale pour laRDC, son institution va élargir sesactivités dans les régionssecouées par les conflits et lesviolences, et évaluer les besoins humanitaires.

Peter Maurer informé de la création d'un fonds humanitaire national 

Le vice-Premier ministre. Leonard She Okitundu a informé son hôtede la création d'un fondshumanitaire national estimé à 100millions USD destiné à apporterune assistance aux nécessiteux. Ila demandé, à cet effet, auprésident du CICR de collaboreravec le gouvernement pouraméliorer la qualité de l’assistancehumanitaire. Le chef de ladiplomatie congolaise lui aannoncé l`initiation dans les toutprochains jours, d’un projet de loi portant ratification du protocole additionnel, avantd'émettre le vœu de voir lacoopération RDC-CICR êtrepermanente.

ACP 


(GTM/Milor/Yes)