Le Président de la République, le Général-Major Joseph Kabila vient de décerner ŕ titre posthume, une médaille de mérite civique pour des services exceptionnels rendus ŕ la nation Congolaise, ŕ M. Jean Bolikango Akpakolaka, un des pionniers de l’indépendance nationale, ancien sénateur, ancien vice-premier ministre et ministre de la premičre législature, décédé en 1970.

La médaille a été remise au fils de l’illustre disparu Raphaël de la Kethule Bolikango, par le chancelier des Ordres nationaux, le général Faustin Munene au cours d’une cérémonie organisée ŕ l’issue d’une messe d’action de grâce ŕ la paroisse St Joseph de la commune de Kalamu, en présence de M. Yerodia Abdoulaye Ndombasi, vice-président de la République en charge de la reconstruction et du développement.

Le général Munene a souligné ŕ cette occasion le dévouement ŕ la cause nationale et les actes de courage du regretté Jean Bolikango en faveur de la nation tout en indiquant que la chancellerie des Ordres nationaux s’est fixé comme mission de sortir de l’oubli, tous ceux des nationaux qui, par leurs actions peuvent servir de modčles ŕ la jeunesse Congolaise.

Pour sa part, le président confédéral de l’ADAPES, Sakombi Inongo, a demandé au vice-président Yerodia de transmettre au Chef de l’Etat les remerciements des milliers des membres de l’ADAPES et de s branche féminine ADACIM pour cette reconnaissance de l’oeuvre « grandiose » accomplie de son vivant par le président Bolikango qui a dirigé de main de maître pendant 50 ans cette association se confiant ŕ son tour ŕ la presse le fils Bolikango qui est président de PUNA, a exprimé toute sa gratitude au Président Kabila et promis de se mettre ŕ la disposition de la nation pour poursuivre l’oeuvre de son pčre « Mieux vaut tard que jamais », a indiqué pour sa part le secrétaire général de PUNA, M. Jacques Manzabe Koli qui a insisté sur les qualités de meneur d’homme, d’encadreur de la jeunesse et surtout de grand visionnaire de regretté Papa Bolikango.