Une pénurie d’eau potable est observée depuis une semaine dans les différents quartiers de Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï Oriental, où les principales artères sont prises d’assaut par des ménagères, bassin sur la tête, à la recherche de l’eau.

A la station de pompage d’eau de la REGIDESO, on manque que cette situation est consécutive aux difficultés d’approvisionnement en énergie électrique par la Minière de Bakwanga, à travers sa filiale Energie du Kasaï (ENERKA), tandis qu’à la MIBA l’on fait état d’une panne à la centrale consécutive aux pluies torrentielles qui s’abattent, ces derniers temps, dans la province.

Face à cette difficulté de s’approvisionner en eau potable, la population ménagère s’approvisionne dans les rivières environnantes ou dans des puits de fortunes, s’exposant ainsi à des maladies, Entre temps, le bidon d’eau de 20 litres se négocie facilement entre 500 et 1000 FC dans les quartiers qui connaissent habituellement une carence d’eau en temps normal.

ACP


(GM/Milor/Yes)