Le forum et exposition Ipad pétrole et gaz a vécu pendant deux jours à l’Hôtel Memling Kinshasa, où plusieurs experts du monde des Hydrocarbures ont réfléchi sur les potentialités et opportunités d’investissement de ce secteur en Rdc.

Il se dégage une grande satisfaction et une réussite pour le ministère des Hydrocarbures pour la tenue d’une telle conférence, une première du genre en Rdc dans le domaine du pétrole et gaz.

Le représentant du ministre des hydrocarbures, le Secrétaire général des Hydrocarbures,  M. Christian Kanku, a dans son mot de clôture,  remercié les organisateurs de ce forum Ipad, les sponsors pour leur apport spontané, désintéressé et sans contre partie à l’endroit des différents orateurs, pour la justesse des exposés. Il a également rendu un hommage à tous les participants pour leur disponibilité, leur attention soutenue, leur dynamisme ainsi que la pertinence de leurs interventions.

Pour le représentant du ministre des Hydrocarbures, le présent forum a été un miroir, un message du gouvernement à travers le ministère des Hydrocarbures aux investisseurs pour dire que la Rdc est prête.

Et de poursuivre : « Le pays a atteint les investissements dans le secteur des hydrocarbures, il y a des décisions qui ont été déjà prises. La première étant la décision du gouvernement avant de donner le bloc à qui que ce soit de procéder à ce qu’on appelle une évaluation pétrolière nationale, c’est-à-dire avoir des idées les plus claires possibles sur le degré de prospection de nos bassins, car cela va nous permettre au moment où ces bassins seront ouverts à l’exploration, de discuter en position de force avec les sociétés».

De son côté, le Directeur de cabinet du ministre des Hydrocarbures a indiqué  que cette conférence a été utile pour approcher les investisseurs, pour mieux les faire connaître les potentialités de la Rdc ainsi que la législation dans les différentes réglementations tant dans le secteur de l’exploration production des hydrocarbures que dans le secteur de la distribution des produits pétroliers en Rdc.

Il a également précisé que « notre souci est d’arriver à mieux identifier nos potentialités, à les certifier, à savoir exactement ce que nous avons comme pétrole et le gaz ». Car a-t-il renchéri il faut amener les investisseurs à faire des forages des puits et arriver à localiser où se trouve les ressources en hydrocarbures.

Pour le Directeur de cabinet du ministre des Hydrocarbures, ce  premier forum a récolté le plein succès et nous avons besoin d’avoir un second forum pour continuer dans le même pas afin d’améliorer et de faire mieux  connaître le secteur des hydrocarbures. Par ailleurs, plusieurs recommandations ont été formulées au terme de ce forum, recommandations qui seront prises en compte par le ministère des Hydrocarbures.

Gisèle Tshijuka T./MMC


(GTT/RW/PKF)