Même si le processus de commande, de réception et de distribution des pièces de monnaie en Rd Congo a démarré sur papier, Jean-Claude Masangu, Gouverneur de la Banque centrale du Congo affirme que ce projet ne pourra se concrétiser qu’a partir du premier trimestre 2014. Mais le Gouvernement a promis d’accélérer le processus, même s’il est assez long.

Le Premier ministre Augustin Matata Ponyo a présidé hier lundi la première réunion de la Troika stratégique pour janvier 2013. A l’issue de cette réunion, Jean-Claude Masangu, Gouverneur de la BCC, répondant à une question de la presse sur le projet des pièces monétaires, a indiqué que les pièces seront disponibles à partir du premier trimestre 2014. Ceci pour dire que le processus de commande, de réception et de distribution de ces pièces à l’intérieur du pays a démarré sur papier.

Dans Un autre chapitre, Daniel Mukoko, Vice-Premier ministre et ministre du Budget a indiqué que cette première réunion de l’année a comme particularité de faire le bilan de l’année dernière. « Vous savez que les réunions de la Troika stratégique sont importantes parce quelles réunissent le Gouvernement et la Banque centrale pour coordonner nos politiques pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés », a-t-il indiqué, avant d’ajouter que sur la base de l’évaluation du travail qui a été fait l’année dernière, nous avons arrêté 208 recommandations et 92% ont été réalisées. C’est donc une grande distinction, souligne-t-il.

Par la suite, le Gouverneur de la BCC a réagi par rapport à l’austérité qui fait dire à certains kinois qu’on ne voit pas les billets de banque. Il a dit que déjà pour le mois de décembre 2012, en ce qui concerne l’émission monétaire, elles se sont chiffrées à peu près 7 milliards de FC et la plupart de ces émissions ont été faites en coupures à valeur faciale adaptée.

Donc pour lui, les billets seront de plus en plus visibles par la population congolaise et il n’y a pas à craindre. Nous savons comment est-ce qu’il faut faire pour que ces billets qui ont déjà été acceptés par la population circulent normalement comme tous les autres  billets.

L’Avenir


(CL/Yes)