Le cadre choisi pour cette grandiose manifestation était la Paroisse GB à Kinshasa Gombe.

Notons que le frère Pierre Russel Mbaya a été appelé comme le président du Pieu de Binza avec comme  premier conseiller, Adrien Bajikija Kanyiki et Didier Mwamba Mutombo comme deuxième conseiller.

Pour ce qui concerne la réorganisation du Pieu de Mont-Ngafula, le président Nyembwe a été remplacé par Léonard Tshisekedi Mwamba, devenu le nouveau président de ce Pieu avec comme premier conseiller Pierrot Kabunda et Louison Mbondo Kongo comme deuxième conseiller.

Il sied de souligner qu’un Pieu est considéré comme un lieu de refuge, un rassemblement des enfants de Dieu.

Le nouveau Pieu de Binza, signalons-le, est composé de la paroisse de Binza Pigeon, Binza UPN, Lubudi, Binza, Sangamamba, Camp Luka, Manenga et Museyi.

Le Pieu de Mont-Ngafula est composé notamment de la paroisse de Mont-Ngafula, Dumez, Badiadingi, Kibondo, Ngaba, Mont-Amba, Makala.
Pour rappel, la paroisse de Ngaba, Makala et Mont-Amba viennent d’être détachées du Pieu de Kinshasa.

Juste après cette étape de la création et réorganisation des Pieu, onze intervenants ont défilés devant une assistance de 1851 personnes venues de trois différents Pieu de la ville de la capitale.

Il s’agit du Pieu de Kinshasa, Ngaliema et celui de Mont-Ngafula. La capitale de la République Démocratique du Congo, Kinshasa avait cinq Pieu auparavant, aujourd’hui elle en compte six avec la nouvelle création du Pieu de Binza.

Le premier orateur Eustache Ilunga Mbayo a tablé son petit discours sur des conseils à tous les enfants des Dieu en général et aux fidèles présents dans la salle en particulier.

« Ne trahissez jamais le ciel mes chères frères et sœurs dans le Christ, gardons le commandement. Etre pratiquant est une bonne chose, mais être converti est la clé du royaume… », a-t-il dit en substance. Il n’a pas manqué de féliciter les nouveaux dirigeants qui sont entrés dans la cour des humbles serviteurs.

Le deuxième orateur a été l’ancien président du Pieu de Mont-Ngafula, Nyembwe, remplacé par Léonard Tshisekedi. Lui a remercié le Très Haut de l’avoir appelé et relevé en ce jour. Le frère Nyembwe dans sa narration, a confirmé qu’il a été fier d’être membre de cette église, ce que tout le monde doit retenir, a-t-il annoncé est que chaque chose à son temps. Il y a un temps pour des appels et un temps pour des relèves, c’est la voie de Dieu.

Quant au président de Pieu de Ngaliema JP Haboko, lui a fortifié les membres de l’humilité pour bien servir. Une autorité doit être au service de ses membres et il a conclu en disant que la journée du 25 novembre est le jour de son baptême c'est-à-dire, son anniversaire.

Le nouveau président de Pieu de Binza Pierre Russel Mbaya a partagé son expérience de l’Evangile qui selon lui, guérit.

Le frère Adrien Kanyiki a planché sur le thème de l’amour, condition pour être les vrais disciples du Christ.

Didier Mutombo quant à lui, s’est appesanti  sur les appels. Selon ce frère, c’est Dieu seul qui appelle et c’est lui-même qui qualifie. Il a bouclé son message en demandant les membres de soutenir les autorités pour que l’oeuvre du Seigneur avance.

Le président Léonard Tshisekedi a rendu le témoignage de sa vie propre sur la conversion, Pierrot Kabunda Kabunda premier conseiller à Mont-Ngafula, a également imploré le soutien des membres.

Louison Mbondo Kongo deuxième conseiller à Mont-Ngafula, a  rappelé à l’intention de l’assistance que les membres forts doivent aider ceux qui sont faibles avec humilité et gentillesse référence fait au livre de Doctrines et Alliance 84 : 106 « Et si quelqu’un d’entre vous est fort dans l’esprit, qu’il emmène celui qui est faible, afin qu’il soit édifié en toute humilité, afin qu’il devienne fort aussi. »

La sœur Soares a exhorté les membres à lire les écritures et à prier ensemble en famille, elle dit que cela n’est pas facile, mais possible ; et si nous essayons le Seigneur sera à notre coté a-t-elle souligné, allusion faite à  Doctrine et Alliance 93.

La dernière partie de la série des discours a été l’œuvre des soixante dix d’inter région de l’Afrique du Sud-est,  Elder Jean Claude Mabaya et Elder Soares. Elder Mabaya a subdivisé son discours en trois volets, le premier a tourné sur la responsabilité de la prêtrise par rapport au plan du salut.

Ici il imploré les fidèles à avoir un plan bien élaboré et se fixer aussi un objectif. Les membres de l’église doivent travailler dans cette œuvre pour l’intégration des nouveaux convertis, la ré motivation des membres inactifs, et l’œuvre du temple…

Son deuxième volet, rappelle le respect des lois divines pour que chacun aie la force et l’enthousiasme de servir loyalement dans le champ de Dieu. Et en suite il a stigmatisé que les membres doivent se préparer à aller au temple pour contracter les Ordonnances salvatrices de Dieu.

Elder Mabaya a confirmé qu’un temple sera construit en RD-Congo précisément à Kinshasa, donc les enfants de Dieu qui seront non loin de cette maison de Dieu auront intérêt à y aller régulièrement. Il a témoigné sa gratitude envers Dieu le père de la progression remarquable de l’église à Kinshasa par la création d’un nouveau Pieu de Binza.

Elder Soares a été la dernière personne à prononcer le discours. Il a aussi soutenu la nouvelle de la construction du Temple à Kinshasa.

Elder Soares a réconforté les fils et filles de Dieu à se préparer pour aller au temple et surtout à détenir la recommandation à l’usage du temple. Il a épinglé une chose importante ; il continue à avoir la recommandation qui est une bonne chose, mais  qui plus est magnifique pour la dignité.

On peut avoir un document qui donne accès au temple, a-t-il fait savoir mais es-tu digne d’y entrer ? Que chacun se pose cette question pour le bien de l’Evangile, a recommandé Elder Soares.

Pour finir son speech, il a confirmé avec humilité que toute ces personnes appelées en ce jour du 25 novembre 2012 pour diriger les deux Pieu sont appelées par Dieu lui par entremise de ses serviteurs qu’il a placés sur cette terre.  Les six nouveaux dirigeants ont été mis à part après la conférence spéciale à double événement.

Rodrick Mulamba/MMC


(Mrod/PKF)