Les chefs des confessions religieuses partis à New York ont demandé au Conseil de sécurité des Nations Unies et au peuple congolais de ne pas se laisser distraire par la diversion. Cela pour autant qu’ils détiennent par devers eux encore plus des preuves qui montrent bien que certains officiers rwandais ont bel et bien été impliqués dans la création du M23 et son commandement sur terrain.

C’est ainsi que, dans la pétition adressée au Conseil de sécurité, ils demandent à Kigali de changer de politique et d’œuvrer pour la paix et la coexistence pacifique entre les peuples de la région des Grands Lacs.

Ils ont par ailleurs demandé au Conseil de sécurité de prendre des mesures qui s’imposent pour mettre fin au M23 et aux autres forces négatives. Des sources bien informées il nous revient que ces religieux congolais écartent toute hypothèse de complicité au sommet de l’Etat par rapport à cette guerre, tel que l’estiment un groupe de politiques congolais de l’opposition.

Dans la même lancée l’Alliance des démocrates humanistes (Adh) invite le Peuple à se mobiliser autour du Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Joseph Kabila Kabange, dont le patriotisme n’est plus à démontrer, des Institutions légalement établies et des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, pour sauver la Patrie.

Le Conseil politique de l’Alliance des Démocrates Humanistes, réunie en session extraordinaire, ce vendredi 07 Septembre 2012, en son siège national, situé au numéro 135 de l’avenue de l’Enseignement, commune de Kasa-Vubu, ville de Kinshasa s’est penché sur la situation de l’est de la Rdc, ainsi que la récente déclaration de l’Opposition politique.

Dans sa déclaration rendue publiques, l’alliance tient à ce que la cohésion nationale soit de mise face à la guerre déclenchée à l’est par le Rwanda et ses suppôts.

Elle invite l’opposition politique à éviter de conduire la Nation Congolaise à la situation malheureuse et tristement célèbre qui prévaut actuellement au Mali.

Quand la maison brûle, comme c’est le cas aujourd’hui, la priorité est de bouter dehors l’ennemi dont les visées sur la Rdc sont connues, d’éviter de faire son jeu et de mettre en échec tous les plans de balkanisation de notre pays, a déclaré son président national Joseph Bangakya.

Et de poursuivre : « La conservation et le maintien de l‘élan de mobilisation actuelle du Peuple Congolais, qui bénéficie de l’appui de la Communauté Internationale, est primordiale.
Nous en constatons tous les retombées, qui augurent d’un avenir meilleur ».

L’Adh exhorte l’Opposition à se montrer responsable face aux graves évènements que traverse la Rdc, car en cas d’entêtement de celle-ci,dit-elle, elle se réserve le droit de recourir à toutes les voies légales et parlementaires pour faire échec à toutes ces manoeuvres politiciennes.

La Prospérité


(CL/Yes)