Les centres culturels de Kinshasa, vibrent déjà au rythme du 14ème Sommet de la Francophonie, prévue en octobre prochain. La Halle de la Gombe, le Centre Wallonie-Bruxelles, le Tarmac des Auteurs, le CIAJ, La Mouture; tous ces grands temples culturels se lancent aux projections des films francophones. Pour Tshipamba, responsable de l’espace culturel Tarmac des Auteurs, ces films permettent en effet, d’exposer les Kinois à la réalité de leur langue nationale qu’est le français.

Il a invité les Congolais à exploiter le cinéma francophone. Quant au programme; Israël Tshipamba souligne que tout commence ce mercredi soir avec le film ‘‘Ma famille africaine’’ du cinéaste Thomas Thümena. Ce film sera projeté avec l’appui de l’Ambassade Suisse. Le jeudi 15 mars, un film intitulé « Journey at the center of the planet» sera projeté à 20 heures locales.

Ce dernier, est un documentaire-fiction de Richerd Hummond qui mêle le reportage et l’image de synthèse. Ce documentaire-fiction nous emmène au cœur de la Terra avec les phénomènes spectaculaires tel que celui du volcan Nyiragongo à l’est de la RDC.

Le film « Concert » de Radu Mihaileanu, est aussi retenu parmi les films francophones, pour valoriser la culture africaine. Résumé de ce film :

À l'époque de Brejnev, Andrei Filipov était le plus grand chef d’orchestre d’Union soviétique et dirigeait le célèbre Orchestre du Bolchoï. Mais, après avoir refusé de se séparer de ses musiciens juifs, dont son meilleur ami Sacha, il a été licencié en pleine gloire.

Trente ans plus tard, il travaille toujours au Bolchoï mais… comme homme de ménage. Un soir, alors qu’Andrei est resté très tard pour astiquer le bureau du maître des lieux, il tombe sur un fax adressé au directeur : il s’agit d’une invitation du Théâtre du Châtelet conviant l’orchestre du Bolchoï à venir jouer à Paris… Soudain, Andrei a une idée de folie: pourquoi ne pas réunir ses anciens copains musiciens, qui vivent aujourd’hui de petits boulots, et les emmener à Paris, en les faisant passer pour le Bolchoï ? L’occasion tant attendue de prendre enfin leur revanche.

La Prospérité


(TH/BTT/PKF)