La province du Kasaï Oriental compte, à ce jour, quatre vingt-deux fermes et unités de production agricoles en état d’abandon total, et dont quarante se trouvent dans le territoire de Luilu. Ces fermes, qui appartenaient aux expatriés, ont été cédées aux fils du pays lors de la zaïrianisation de 1974 et se trouvent dans un état de délabrement très prononcé.

Ce constat a été fait par l’inspecteur provincial de l’Agriculture, Donatien Mbiya Kalomboyi, lors d’une tournée d’inspection dans la ville de Mwene-Ditu et dans le territoire de Luilu. Le gouvernement congolais est invité à trouver une solution urgente pour la réhabilitation de ces fermes agricoles.

ACP


(TH/GMM/PKF)