Junior Nkashama est son vrai nom. N’Kashh, ce rappeur natif de la ville de Goma, dans l’Est de la RDC, est actuellement à Kinshasa pour laisser vraisemblablement ses empreintes musicales.

Bien que la capitale congolaise regorge déjà des artistes hip hop dinosaures, ce dernier est venu d’une part pour les titiller.

Et d’autre part, pour apporter sa nouvelle façon de voir les réalités du monde et du Congo. Mais également, pour dénoncer tout haut les préjugés sur les albinos, - il en est un.

Dans son laboratoire, N’Kashh prépare un album qui s’intitule " L’âme seule " qui, si tout marche comme sur des roulettes, vers la fin du mois avril 2012, sera sur le marché du disque. Joint au téléphone, N’Kashh a affirmé que " cet album aura comme message essentiel le vécu quotidien du Congolais. Et un accent particulier sera mis sur la superstition sur la question des albinos. Pour ceux qui ne savent pas, je suis aussi un albinos, à travers " L’âme seule " je vais conscientiser les gens sur la question. " Et d’ajouter que " je suis venu ici à Kinshasa, dans le cadre justement de cet album. Surtout, pour prendre des contacts pour le tournage des clips." Dans son agenda de productions, l’artiste prépare une série de concerts de promotion dans la capitale, dont les précisions viendront plus tard, le temps pour lui de caller lesdites dates.

Parcours

Lui, qui a passé l’essentiel de sa vie dans la partie tourmente du pays, l’Est du Congo, c’est en 1997 qu’il s’est rendu compte qu’il possédait l’art dans ses veines. Et c’est avec ses amis de l’école qui partageaient la même passion qu’ils vont commencer à organiser de petits concerts où ils laissaient éclater leurs talents.

2002 est l’année au cours de laquelle il fera partie du Groupe Empire Z avec lequel il a fait sa première expérience du studio à Kampala, en l’Ouganda.

Le Groupe Empire Z étant infecté par le virus de la dislocation, certains membres ont soit quitté l’art, soit la ville, N’kashh, quant à lui, a intégré le Groupe Trilogy avec lequel il a tourné la partie Est de la RDC et de l’Afrique. Et c’est enfin depuis 2009 qu’il évolue en cavalier solitaire.

Ses textes

Son écriture tourne autour de l’engagement. Sa préoccupation majeure est le quotidien de tout jeune du Tiers-monde dont la vie reste une rude épreuve. Sa plume s’intéresse également au paradoxe de la vie du Congolais qui croupit dans la misère tandis que son sous-sol regorge d’immenses richesses.

A travers ses œuvres, il exprime les frustrations d’un jeune atteint d’albinisme face à une culture qui le rejette.

Ses scènes

N’Kashh est artiste rappeur habitué de grandes scènes. Au-delà de différents spectacles donnés à Goma et son entourage, il a participé en 2003 au Festival Hip hop Summit, à Kampala, avec le Groupe Empire Z. En 2004, il était au Festival des Grands Lacs, à Bukavu.

Au mois de décembre 2007 ; il a participé au projet de sensibilisation sur la lutte contre le Sida de l’Ong Goal dans le territoire de Manono, au Katanga avec le Groupe Trilogy.

En 2008, il était au Festival Interuniversitaire de Butare, au Rwanda, et à la deuxième édition du Festival de Bukavu (FestBuk).

Cependant, en juin 2010, il était sur scène pour le compte de la célébration de la Journée Internationale du Réfugié organisée par Unhcr et l’ONG Search for Common Ground.

Au mois d’août 2011, il était l’invité du Groupe X Pression, au Centre K MU Théâtre à Kinshasa. Convaincu par son intervention durant ce concert du Groupe X Pression, le mois suivant le Centre K-MU Théâtre l’avait programmé pour jouer à son tour,…

S’agissant de son expérience discographique, cet artiste du Nord Kivu est vraiment garni. Il est intervenu dans plusieurs albums et aussi il a écrit pour beaucoup d’artistes musiciens de son coin et même d’ailleurs. Actuellement, il concentre toute son énergie pour la préparation de son tout prochain album, " L’âme seule ".

Onassis Mutombo/L’Avenir


(BTT/PKF)