Des personnes mal intentionnées s’attèlent à déchirer les photos des candidats qui leur sont indésirables, a constaté l’ACP à Bukavu depuis le lancement de la campagne électorale. Cette dérive est effectuée au su et au vu de tout le monde, même des forces de l’ordre sensées y mettre fin. Cette situation est visible sur presque toute la ville, mais plus accentuée dans les périphéries. Même la commune de Bagira, l’une des trois que constituent la ville de Bukavu, n’est pas épargnée, pourtant réputée plus structurée. Cette intolérance, si elle n’est pas combattue dès à présent, elle risque de mettre en mal le déroulement des élections qu’on souhaite paisibles dans la province.

ACP


(Milor/GMM/PKF)