Le cabinet du Chef de l’Etat a rendu publiques, jeudi, deux lois organiques signées par le Président de la République le 11 août 2011, portant organisation et fonctionnement respectivement des Forces armées et de la Police nationale congolaise.

La première loi organique n° 11/012 capitalise les expériences passées et récentes de nos Forces armées et prend en considération l’importance géopolitique et géostratégique de la RDC. Elle s’articule autour des idées forces liées à l’affirmation de l’Etat de droit, au mécanisme de commandement et aux missions spécifiques et à l’organisation des forces armées.

La loi proclame clairement la soumission des Forces armées à l’autorité civile constitutionnellement établie et ce, à quelque niveau que ce soit du pouvoir.

La seconde loi n°11/013  du  11  dote la République Démocratique du Congo d’une police républicaine, unifiée, efficace, civile, apolitique et professionnelle, susceptible de fonctionner au-delà de toute conjoncture et soubresaut politiques. Elle place les polices administrative et judiciaire sous la responsabilité de hauts fonctionnaires relevant d’un seul et même  service et permet à ce corps de maintien de l’ordre public de se doter d’éléments et  de cadres bien formés.

Cette loi unifie dans une structure homogène plusieurs corps de police provenant  de l’ancienne police nationale congolaise et de la police judiciaire des parquets, grâce à un regroupement  visant une plus grande opérationnalité sur le terrain.

ACP


(DN/Yes)