L’orchestre Wenge Musica Maison Mère revient de la province du Bas Congo où il a pu émerveiller les Bomatraciens.

Le premier concert vip a eu pour cadre la salle Saint Antoine à Boma, le samedi 21 mai. C’était une réussite totale. Le dimanche 22 mai, Werrason et ses poulains ont livré un concert populaire sur le terrain de l’Institut Technique professionnel et c’était à l’entière satisfaction du public.

De retour dans la capitale, et à l’initiative de l’Ambassade d’Afrique du Sud, l’orchestre Wenge MMM va se produire en concert populaire sur l’esplanade du Palais du Peuple.

Ce concert est diligenté sur la culture de la paix en Afrique et aussi sur les élections dans le continent.

Le dimanche 29 mai, Werrason va jouer à l’espace du Marché de la Liberté dans la commune de Masina et le samedi 4 juin, en concert vip d’au revoir, les « Bana zamba » vont de produire au Salon Congo du Grand Hôtel Kinshasa avant leur départ pour l’Europe où, comme on le sait, cette formation musicale est retenue pour une production, le 11 juin, au stade de France à Paris.

Il y a lieu de signaler que bientôt va s’ouvrir à la Zamba Playa, la 3ème édition de la « Kermesse de la paix ».

Stade de France, Zacharie Bababaswe apporte sa contribution

L’opinion se rappeler qu’il y a quelques mois, le groupe dit « Bana Congo » basé dans l’Hexagone, avait, pour des raisons inavouées, déclarés persona non grata tous les artistes-musiciens congolais quittant le pays pour aller jouer en Europe.

Werrason et ses musiciens, Fally Ipupa et compagnie, sans oublier Papa Wemba Ekumany, en savent quelque chose parce qu’ils ont été les premiers à être suppliciés.

Sur cette potence, il faudra aussi ajouter de nombreux producteurs qui n’ont plus récupéré les frais engagés pour ces concerts ratés.

On en était encore là, lorsqu’une bonne nouvelle annonçant une production de tonnerre au stade de France est tombée.

Dans la foulée, les artistes-musiciens et orchestres congolais sont aussi retenus dont Werrason et Wenge MMM et Fally Ipupa Dicaprio et son groupe.

La peur d’être mal compris par « Bana Congo », vient de céder la place à la confiance et à la détermination pour tous les groupes congolais retenus d’aller se produire, sans tergiversation, au Stade de France grâce à l’implication personnelle de l’homme du terrain Zacharie Bababaswe.

En effet, le Mollah, loin de tout sentiment mesquin et de toute opprobre qui tendent à la division, a pris le courage de remettre les choses à leur place en démontrant que les musiciens ne sont là que pour égayer la masse sans distinction aucune et sans discrimination.

En sapeur pompier avéré, Il s’est rendu dernièrement en Europe pour déblayer le terrain et permettre à tous ceux qui vont se déplacer dans le cadre de la « Nuit africaine », de se produire en toute quiétude.

Des dispositions ont été prises afin de contrer tout débordement et permettre le bon déroulement de la manifestation.

Pour cela, Zacharie Bababaswe fait savoir que la sécurité de tous ceux qui vont faire le déplacement de cet espace sera amplement assurée et que les prétentieux et autres auteurs du désordre ne s’en prendront qu’à eux-mêmes.

Kingunza Kikim Afri/Avenir


(Milor/BTT/PKF)