Nikanor PLC, maison mère de GEC, (Global Enterprise Corporate) et partenaire de la Gécamines dans DCP Sarl a an­noncé aujourd’hui le grand suc­cès de son offre publique initiale en Bourse de Londres (IPO) avec des prix favorables pour ces actions ordinaires. L’action est offerte en Bourse AIM (Alter­native Investment Market), qui est communiquée par la Bourse de Londres (The London Stock Exchange), aux investisseurs ins­titutionnels. C’est l’aboutisse­ment d’un travail titanesque du promoteur Israélien Dan Gertler, président de DQI group of companies qui a su transmettre sa confiance en la RDC aux investisseurs institutionnels des marchés boursiers de Londres. C’est même un événement his­torique qu’un projet minier con­golais ait su enthousiasmer autant les investisseurs.

Record battu

Selon les analystes, ce pro­jet initié par Mr Dan Gertier va générer à la Bourse environ 400 millions de dollars US pour le projet Nikanor en RDC. Ainsi, Nikanor aura battu le record de la plus grande entrée dans l’Alternative Investment Market (AIM). JP Morgan Cazenove Ltd étant l’agent stabilisateur a donné l’option d’émettre un excédant de 3.6 millions de nouvelles actions ordinaires qui représente 10% de l’Offre qui va totaliser les recet­tes brutes d’environs 440 millions de dollars américains.

Mr Gertler et ses partenai­res de Nikanor vont réinvestir la totalité de ces 440 millions de dollars américains dans le plan d’investissement pour le redé­marrage de trois anciennes mi­nes à ciel ouvert : KOV, Kananga et Tilwizembe ; la réhabilitation des installations de production existantes et les infrastructures auxiliaires autour des mines. Au cœur du projet de Nikanor sera installée une toute nouvelle unité métallurgique de lixiviation directe qui va coûter environ 400 millions de dollars américains et qui pro­duira un métal contenant 99,9% de cuivre. L’usine à elle seule emploiera plus de 1,000 person­nes.

Une promesse réalisée

Ainsi, Mr Dan Gertler aura-t-il réalisé avec le projet Nikanor, qui reste une grande première pour la RDC, la promesse faite au peuple Congolais de participer de manière signifi­cative au développement de la RDC.

A l’annonce du communi­qué d’aujourd’hui, des sources proches de DGI Group of companies ont déclaré : « qu’ils sont ravis que l’offre à l’AIM a été un succès. Ils sont particu­lièrement satisfaits de la qualité de nouveaux actionnaires et leur souhaitent la bienvenue. Leur investissement est un signal très fort envers la RDC, son écono­mie et son leadership.

A la veille des élections, nous croyons que c’est une marque de confiance des actionnai­res et de toute la communauté internationale. C’est un signal qui exprime le futur passionnant pour la RDC et son peuple. C’est grâce aux réformes et résultats concrets opérés dans l’économie congolaise en générale et dans le secteur minier en particulier, depuis l’arrivé du Président Joseph Kabila, qu’aujourd’hui des projets comme Nikanor sont pos­sibles. Nous croyons beaucoup en ce projet et nous avons de grands espoirs pour la RDC et ses leaders »

Le lancement de l’action Nikanor à l’AIM intervient après la présentation du projet récent à Londres par une délégation venue de la RDC. La délégation conduite par l’ADGA Mukasa Kalembwe Calixte, membre du Comité de gestion et du Conseil d’Administration de la Gécamines a expliqué à la haute finance de Londres le point de vue du partenaire Congolais qui attend avec beaucoup d’espoirs la réalisation de ce grand inves­tissement.

  Pour rappel, c’est la deuxième banque mondiale JP Morgan Cazenove qui est le seul courtier, promoteur, coordinateur global des ventes et manager en tête des opérations de vente des actions de Nikanor. Les sociétés Canaccord Adams Limited, Credit Suisse Securities (Europe) Limited, et J.P. Morgan Securities Ltd coopèrent avec JP Morgan Cazenove pour l’Offre.

L’achat et la vente ont commencé hier à 8 heures à la bourse AIM sous le symbole NKR et la vente inconditionnelle commencera lundi prochain à 8 heures.

BC.K/Le Potentiel