Frédéric Kibassa Maliba est décédé hier vendredi ŕ Bruxelles de suite d’une longue maladie. La nouvelle est tombée comme un couperet au moment oů la population jubilait ŕ la suite de la promulgation par le chef de l’Etat de la nouvelle constitution de la transition. Originaire du Katanga.

Kibassa est né ŕ Lubumbashi le 28 décembre 1939. Il fait ses études primaires et secondaires dans sa ville natale. Il fréquente ensuite l’université officielle du Congo, toujours ŕ Lubumbashi. Il suit des cours de préparation ŕ la carričre diplomatique. De 1965 ŕ 1966 il est ministre, provincial de l’Education nationale.

Elu Député de Lubumbashi en 1970 et en 1975, il fait sa rentrée en 1979 au Gouvernement comme Commissaire d’Etat aux Sports et Loisirs. Il fit partie de treize parlementaires qui on défié le régime de Mobutu en 1982. Membre fondateur de l’Upds, il connut les pires sévices de la dictature mobutienne.

Président de l’Usoral, il se débrouilla finalement avec son ancien compagnon de lutte en la personne d’Etienne Tshisekedi et devint Ministre de Kabila des Mines. Kibassa manqua de prendre date avec l’histoire en participant au dialogue intercongolais comme simple observateur.